Entretien professionnel - Meta4 France

L’entretien professionnel

La réforme de la formation instaure l’obligation de réaliser un entretien professionnel dans le parcours du salarié au sein de l’entreprise. Focus sur les obligations et dates clés, l’objectif et les différences avec l’entretien d’évaluation.

Un entretien tous les deux ans

Tout salarié doit bénéficier d’un entretien professionnel tous les deux ans (au moins) à compter de sa date d’embauche. Pour les salariés déjà en poste le 5 mars 2014, le premier entretien professionnel devra être réalisé au plus tard le 7 mars 2016.

Cet entretien est également obligatoire suite à la reprise du travail à l’issue :

  • d’un congé maternité
  • d’un congé parental à temps plein ou partiel
  • d’un congé d’adoption
  • d’un congé de soutien familial
  • d’un congé sabbatique
  • d’une période de mobilité volontaire sécurisée
  • d’un arrêt maladie de plus de 6 mois
  • d’un mandat de représentant du personnel.

Enfin, l’entretien professionnel remplace l’entretien de seconde partie de carrière pour les salariés atteignant l’âge de 45 ans.

Un bilan tous les 6 ans

A l’issue d’une période de 6 ans, s’il s’avère que le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus, ni d’au moins 2 des 3 mesures citées ci-dessous :

  • action de formation
  • certification professionnelle
  • progression salariale ou professionnelle

il obtient un abondement de son compte personnel de formation de 100 heures (130 heures pour un salarié à temps partiel). Pour financer cet abondement, l’employeur doit verser à l’OPCA une somme forfaitaire de 30 euros par heure abondée, soit un total de 3 000 euros par salarié (3 900 euros par salarié à temps partiel). Le premier bilan est fixé au 7 mars 2020.

Point sur l’évolution du salarié

L’entretien professionnel porte sur les perspectives d’évolution et les besoins de formation du salarié. Il doit permettre de construire le projet professionnel du salarié en cohérence avec l’évolution de son emploi, les besoins et la stratégie de développement de l’entreprise, mais également de définir les actions à mettre en œuvre pour réaliser ce projet (formation, changement de poste, validation des acquis de l’expérience, etc.).

Cet entretien donne lieu à la rédaction d’un document écrit, dont une copie doit être remise au salarié.

Entretien professionnel versus entretien d’évaluation

Bien que l’entretien professionnel et l’entretien d’évaluation puissent être réalisés au même moment, leurs objectifs sont très différents. Il est donc important de différencier les deux formulaires d’entretien.

L’entretien d’évaluation a pour but de mesurer les résultats du salarié en s’appuyant sur l’atteinte de ses objectifs. Il est centré sur la performance et les objectifs à court terme.

L’entretien professionnel, quant à lui, ne concerne pas l’évaluation du travail du salarié. Rappelons-le, ce rendez-vous vise à accompagner le collaborateur dans la construction de son projet professionnel, en conciliant les intérêts de l’entreprise et ceux du salarié dans une perspective d’avenir. En outre, pour que les entretiens professionnels soient constructifs et servent de vrai levier dans la gestion des talents, le manager devra abandonner sa posture d’évaluateur pour tenir un rôle d’accompagnateur.

Copyright Meta4 ©2016

Mentions relatives aux cookies

Nous utilisons des cookies afin de réaliser des statistiques de visites, d’améliorer votre navigation sur notre site Internet et de créer des liens avec des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation par Meta4 France SAS.

Accepter et poursuivre la navigation